Le Monoï

Le Monoï

J’utilise le monoï Hei Poa mais il existe sur le marché d’autres marques de qualité équivalente.

Le monoï Hei Poa, Appelleation d’origine est une huile naturelle de Coprah (pulpe extraite de la noix de coco) dans laquelle ont macéré des fleurs fraîches de Tiaré, de Frangipanier …

Ce procédé de fabrication a été réglementé à Tahiti le 07 Avril 1988 et a obtenu le label « appellation d’origine » le 02 Avril 1992. Il garantit un produit de qualité, fabriqué dans le pur respect de la tradition et de l’économie polynésienne.

Considéré comme une huile sacrée en Polynésie, le monoï est utilisé pour hydrater, nourrir, réparer et protéger la peau et les cheveux.

Ses propriétés cosmétiques et son parfum unique en font un produit de soin plaisir et naturellement efficace.

Hydratation : le monoï de Tahiti hydrate les couches superficielles de l’épiderme, le protège contre les agressions extérieures et améliore la fermeté de la peau et du microrelief cutané.

Réparation capillaire : le monoï répare et lisse la fibre capillaire desséchée et abimée, laissant la chevelure souple, brillante et facile à coiffer.

L’usage le plus simplifié du monoï et son utilisation en l’été, juste que le monoï fige en dessous de 24 degrés et que le climat chez nous ne ressemble pas à celui de la Polynésie !!! pas toujours ni le temps ni l’envie de passer la petite bouteille en verre sous l’eau chaude pour la rendre huileuse et tiède à souhait. Alors l’idée est de confectionner des baumes, des émulsions en utilisant comme ingrédient principal de la phase grasse ou huileuse, ce macérât fleuri précieux !

Quelques images de compositions … très facile à réaliser …

 

Le monoï frangipanier

Le monoï frangipanier

 

Peu d’ingrédients composent ce baume : de la cire d’abeille (il suffit d’en demander à un apiculteur) du beurre de karité et du monoï frangipanier. Pas plus compliqué due cela !

 

P1080275

 

Alors vous allez me dire les quantités ?

Plus le temps passe dans cette rencontre avec la confection, « la tambouille » de ses produits de soins, d’hygiène et de beauté et plus … mes énergies de cuisinière prennent le dessus, le tambouille comme je cuisine !!!

Et je n’ai jamais été fichu de donner une de mes recettes avec les proportions exactes parce que je fais tout au « pif » et ça marche !!

Pendant les deux années qui viennent de s’écouler, j’ai composé mes produits cosm’éthiques en suivant scrupuleusement les quantités et directives imposées par les recettes. Je trouvais quand même cela un peu frustrant, jusqu’à ce que je parte en free style, forte de toute cette expérience.

Et ça marche !!!

 

Monoï "Vanille"

Monoï « Vanille »

Même principe pour ce baume cire d’abeille – karité et monoï. Si l’on veut obtenir des baumes blanc, quand on utilise l’huile de coco par exemple qui est presque transparente, il est souhaitable d’utiliser de la cire d’abeille blanche (que l’on trouve sur le net chez les fournisseurs de matières 1ères naturelles).

 

"Souvenir de Gwada"

« Souvenir de Gwada »

 

Idéal le monoï pour « capturer  » toute l’année des senteurs exotiques, dépaysantes, idylliques, sensuelles, gorgées de soleil et de vacances …

Chez Hei Poa deux gammes « soleil » le monoï à l’huile de Roucou (voir notre article sur la graine de roucou) avec son effet cuivré et le monoï scintillant (ajout de nacres minérales naturelles)

Le monoï "Coco"

Le monoï « Coco »

A la « louche » ! pour faire un baume :

Il vous faut de l’alcool pour désinfecter le « contenant’ et les ustensiles (une grosse cuillère et une petite cuillère – un bol en terre ou en verre allant dans un bain marie)

Dans le bol  : 1 cuillère à soupe de beurre de karité5 cuillères à soupe de monoï - 1 cuillère à café de cire d’abeille.

Faire fondre dans un bain marie en veillant à ne pas faire bouillir le mélange gras !!!

Bien mélanger. Conditionner dans un pot.

Se conserve au moins 3 mois.

 

 Monoï collection 2013 « Pamplemousse »

Cette recette inédite associe la sensualité du monoï aux bienfaits revitalisants du pamplemousse vert, ANANI POPAA en tahitien. Un duo envoûtant qui surprend et séduit en même temps. Promesse d’évasion immédiate, il allie la douceur du monoï à la fraîcheur de l’agrume. Le parfum pamplemousse est réinterprété par HEI POA mêlant notes acidulées à celles plus veloutées du monoï. Huile aux propriétés hydratante*, nourrissante et réparatrice, le Monoï de Tahiti est le secret de beauté des Tahitiennes. Le Monoï de Tahiti HEI POA au Monoï pamplemousse, satine, hydrate* et nourrit la peau et les cheveux en les laissant délicatement parfumés.

SANS COLORANT – SANS CONSERVATEUR

Monoï de Tahiti Appellation d’Origine : 96%

Monoï Pamplemousse obtenu par macération de tranches de pamplemousse vert dans le Monoï

Vitamine E naturellement anti-oxydante

P1090531

 

Monoï collection 2014 :

L’élixir d’amour, Monoï Umuhei, est la contraction de deux mots polynésiens : Umu (aphrodisiaque) et Hei (couronne de fleurs).

Ce monoï est une véritable ode à l’amour et à la séduction.Depuis la nuit des temps, les polynésiennes confectionnent des colliers aromatiques de fleurs, fruits et épices. Elles les portent toute la journée et parfument ainsi leur chevelure et leur peau tout en sensualité. Le soir venu, elles les font macérer dans de l’huile de coco afin de préparer un onguent de massage aux vertus aphrodisiaques !

Perpéruez la tradition et envoutez l’élu de votre coeur avec ce pur élixir d’amour.

Le Monoï Umuhei est un produit naturel (96% de Monoï de Tahiti Appellation d’Origine) résultant de l’association de 7 plantes polynésiennes : Ananas, Miri, Ylang Ylang, Agerate Bleue, Santal, tiaré et Rea Tahiti.

Son parfum floral est énigmatique et sauvage. Son accord de rose, fève tonka et vanille épicée est exalté par les fleurs blanches d’Ylang Ylang et de tiare.

Vitamine E naturellement anti oxydante

 

P1090524